Qui a abattu l'abattoir ?

LE TEMPS QUI PASSE ?


Dans la commune du Saint-Esprit, vivait Emma. Emma vivait dans une branche près de la rivière et de l'abattoir. A longueur de journée, des cris d'animaux de toutes sortes -tels que des vaches, des cochons et des cabris- s'echappaient de l'abattoir. Emma n'en pouvait plus !

En colère, Emma en parla à son mari qui glissa un mot à Bracadabra, le sorcier qui vivait au bourg de la commune.

"Sorcier, s'il te plait, aide-moi ! Ma femme est déjà très agacée à cause de tous ces bruits d'animaux ! Que peux-tu faire pour nous ?"


Le sorcier réagit tout de suite :

"Abracadabri, abracadra, Temps passe pour que l'abattoir s'enfuit !"


Le lendemain, le propriétaire de l'abattoir vient travailler et voit que l'abattoir est devenu TOUT vieux ! Emma demanda à son mari :

"Comment le temps est-il passé si vite ? Mon reflet est tout d'un coup devenu vieux ! Et mon bébé qui avait 1 an, maintenant, il a 19 ans ! C'est passé si vite..."


Mais son mari garda le mystère et elle se demandait :

"Pourquoi mon mari ne parle pas ?"

Anna Bolivar, 6 ans

(Merci à sa grande soeur, Noa, qui a prêté sa main pour transcrire le texte et sa voix pour la lecture)

Sept 2020



J'ai abattu l'abattoir du Saint-Esprit


quand trop de sombre

et de douleurs

quand trop d’acharnement

je frappe, dékalchoque et fracasse


là où la peur s'entasse

là où la violence s'abat

là où les murs pleurent


partout où les faibles, minés

et la vie, achevée

partout où la chance, confisquée

je frappe, dékalchok et fracasse


les murs

je crache mon feu, j'aveugle couteaux, fond lames, là

j'aveugle pierres, désaffute chaines, là

pour faire pousser ma lumière


Et j'abattrai l'abattoir du père et du fils.


manzelKa, sept. 2020



Une vieille pierre du mur du fond, lassée d’entendre les animaux, bœufs, cabris, poules, canards, cochons... hurler à la mort décida d’abattre l’abattoir. La vielle pierre du mur de fond n'en pouvait plus d’être éclaboussée par le sang des animaux.

La vieille pierre du mur de fond se tordit dans tous les sens, se plia, s’étira tel un accordéon, craquela et explosa en s’aidant du vent qui sifflait très fort ce jour-là. Aucun des animaux parqués pour être débités ne fût touché ou blessé, comme par miracle. La pierre du mur de fond leur demanda de fuir cet endroit sinistre. Allez, fuyez loin d’ici.

Les animaux de l’abattoir groupés prirent leurs pattes à leur cou sans chercher à comprendre et traversèrent le bourg du Saint-Esprit, piaillant, meuglant, bêlant, caquetant, couinant…

Les habitants du Saint-Esprit, pris de panique, s’enfermèrent dans leur maison à double tour. Le lendemain, ils décidèrent d’un commun accord de ne plus manger de viande. Depuis, les Spiritains sont tous végétariens. Un accord fût signé dans un décret du 18 septembre 2020, paru au journal officiel afin que tous respectent cette décision.

Pierrette Présent, sept 2020

Featured Posts
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Search By Tags
Recent Posts
Follow Us
  • Facebook Black Square
  • Twitter Black Square
  • Google+ Black Square