Du pays au-delà de l’horizon

Du pays au-delà de l’horizon

La petite sagaie de la pirogue rame à l’envers

De la terre ensevelie dans les fonds

La main courant du bois devient main de fer

Qu’une enveloppe de senteurs miraculeuses

Pilonne l’igname récolté

Que des sons éloignés

Ricochent sur le duvet des rouleaux océans

Que le risque du précieux

Note une date à ne pas oublier

Corps habité

Trois dos de Zébus

En marche vers le loin

Poivre des soirées blanches

Empierrées d’espérance

Pleines de liberté

Je veux

Vivant libéré des prisons des pierres blanches

Je suis

Oh, comme j’ai soif de vie

Tout le reste

Je n’ai rien gardé

Vivant 

Sans rien sentir

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Featured Posts

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Search By Tags
Recent Posts

May 27, 2018

May 27, 2018

May 27, 2018

May 27, 2018

May 26, 2018

Please reload

Follow Us
  • Facebook Black Square
  • Twitter Black Square
  • Google+ Black Square