Je suis un bleu qui illumine les fonds marins              

                                                                       Omer

 

Je suis un bleu qui n’en finit jamais, qui hypnotise

Qui délie les sentiments

Je suis un bleu salvateur

Je suis un bleu de la mer

                                    Louen

 

Je suis un Bleu qui fait mal, mais que le Bleu de la mer dissout, juste comme le Bleu du ciel absorbe le Bleu de l’océan, à l’horizon

                                                                                                    HERMENCE

 

Je suis le bleu qui dit vague

Une vague de bleus  à l’âme

Qui divague.

Je suis un bleu qui désire

Qui désire la vague

Qui jamais ne se casse.

                          René

 

Je suis un bleu qui regorge, un azur

un turquoise lumineux

un bleu infini de la mer étalée devant mes yeux.

                                                                   Florence

Je suis un bleu qui n'est pas un bleu.

Je suis un jaune qui n'est pas un jaune.

Je suis un noir qui n'est pas un noir.

Je suis un blanc qui n'est pas un blanc.

Méfiez vous des apparences.

La perception des couleurs est aléatoire et dépend de la lumière.

Nul ne détient la vérité.

Méfiez vous du bleu.

                                         Vincent

 

Je suis un bleu qui se délave

Un bleu de chauffe qui se frotte à l’essence, au goudron

Je suis un bleu qui tâche

                                  Florence

 

Je suis un bleu qui voulait être vert

Mais il n'y a pas de jaune sous les vagues

Que du rouge

                    manzelKa

 

Je suis un bleu qui ne sait rien des couleurs

Et je meurs

                 René

 

Je suis un bleu qui s’est emmêlé dans les cheveux des forêts

Dinosaure perdu qui cherche une grotte

Et quand je pleure

Gros bouillons tombés en mer

Canots et sables noirs chavirent                                                                      

              manzelKa

 

Je suis un bleu qui cherche sa balise dans le chaos des lames de fond

Je suis un bleu qui débleuit quand on le blesse

Je suis un bleu solitaire qui se terre sur le ciel

Qui s’envole sous la mer

Et déchante les sirènes

Je suis un bleu qui déborde ébleuissant

Je suis double : l’indigo et l’autre dit stop

Je suis un bleu qui me ressemble

                                           isabelKa

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Featured Posts

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Search By Tags
Recent Posts

May 27, 2018

May 27, 2018

May 27, 2018

May 27, 2018

May 26, 2018

Please reload

Follow Us
  • Facebook Black Square
  • Twitter Black Square
  • Google+ Black Square