Équilibre et déséquilibre

Traces du temps

Et l’Église imposante qui trône au centre du bourg. A l'arrière, les poubelles débordantes de détritus exposant le flux de la modernité.

Dès que l'on tourne la tête on aperçoit la mer déchaînée, les vagues déferlantes tentent en vain de laver la misère des cases décrépies envahies par la luxuriance de la végétation débordante.

Elle est partout la nature, reprenant inlassablement ses droits.

La source qui coule

dans le canal vide mousseux

où l'eau glisse rare et vague

entre les hauts murs crasseux et inutiles.

J'ai rencontré l'espace fermé

jetant sur la ruelle vide

l'amas de mille fleurs riant pour le tout.

Seulement je me suis perdue dans de vaines tentatives pour retrouver le souffle de la vie passée derrière les volets clos, derrière les derniers vestiges de maisons vides résistant au temps.

Sylvia S. et Nadia

Featured Posts
no-posts-feed.on-the-way
no-posts-feed.stay-tuned
Search By Tags
Recent Posts
Follow Us
  • Facebook Black Square
  • Twitter Black Square
  • Google+ Black Square