La brise légère couche l’herbe folle au pied du cocoloba et tout vague à l’âme vogue vers l’horizon

Ici, la brise légère, chaude, caresse divine du jour,

Couche l’herbe folle jaunie, blottie, enracinée

Au pied du cocoloba –rézin bodlanmè, délices sur sable,

Et tout vague à l’âme -

espwa malpapay vet -ennui

Vogue vers l’horizon et s’évanouit, disparu.

(photo manzelKa, 2016)

Mots-clés :

Featured Posts
no-posts-feed.on-the-way
no-posts-feed.stay-tuned
Search By Tags
Recent Posts
Follow Us
  • Facebook Black Square
  • Twitter Black Square
  • Google+ Black Square