Le goût de la forêt

February 12, 2017

Elle a le goût de cette humidité qui jamais ne sèche. 

Elle a le goût de cette absconse infinité qui jamais ne s’achève. 

Elle a le goût d’absorber la singularité dans son épaisse obscurité,

De faire oublier ce que l’on a d’unique.

Elle suscite néanmoins une quête de lumière qui finit par révéler ce qu’elle a de plus précieux.

Tika

 

 

Yolande, elle, se souvient d'une forêt :

 

Je me souviens d’un voyage où je me suis perdue dans une immensité verte de tâches et d’animaux sauvages qui me questionnaient, me regardaient et me parlaient.

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Featured Posts

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Search By Tags
Recent Posts

May 27, 2018

May 27, 2018

May 27, 2018

May 27, 2018

May 26, 2018

Please reload

Follow Us
  • Facebook Black Square
  • Twitter Black Square
  • Google+ Black Square