Bouteille à la mère 2

La mer m’éloigne

De ma vraie mère.

La mer me parle

La mer me soigne

Elle me submerge

Je la laisse faire

Elle m’émerveille

La mer, amertume

Qui dure

La mer me soigne

Car la mercure.

La mer m’éloigne

De ma vraie mère.

La mer me soigne

Mais est amère

Quand viennent

Les mercenaires

Et quand ils sèment

Leurs détritus.

Et ça perdure

Sur la mer dure

Élastomères

Autres ordures

Que l’on voudrait

Voir éphémères !

La mer m’éloigne

De ma vraie mère !

Paul, petit corps malade

Featured Posts
no-posts-feed.on-the-way
no-posts-feed.stay-tuned
Search By Tags
Recent Posts
Follow Us
  • Facebook Black Square
  • Twitter Black Square
  • Google+ Black Square