TEXTES éCRiTS EN iTiNÉRANCE

Textes par trace

Je pense que les grands carreaux sont faits pour écrire des petits maux.
Je pense que le sentier des Trois Ilets cache plein de mystères.
Je pense qu’on peut se perdre partout même quand le chemin semble toujours tout droit.
Je pense que le petit Poucet se serait perdu...

May 27, 2018

Le chemin est sinueux. Il avait plu la veille et l'eau l'avait creusé à l'os, rejetant sa chair sur les côtés en tas jaunes et mous. Nous marchons sur les os pointus du chemin. Des cris étouffés s'entendent quand le pied trébuche.

Et le vent se lève, bouscule nos corps,...

Pourquoi les nuages pleurent ?

Les nuages courent, filent à grands galops. Ils s'amusent, font la course entre eux comme des petits cabris, se mélangent et changent de forme continuellement ; comme des jumeaux ils mystifient leurs amis.

Et puis, ils deviennent plus grand...

Pourquoi on dit pipirit chantant et pas cacarit chantant ?
Pourquoi le rouge s’arrête-t-il aux oreilles quand on a honte ?
Pourquoi le mot inutile est-il utile ?
Pourquoi tu dis toujours non ?
Pourquoi il faut dire merci même quand on n’a rien demandé ?
Pourquoi la mai...

Petit fils, n’y eût-il que moi, seul, solitaire, au combat, roi

Bourgeois, démuni dans le désert d’une quête récurrente, en recherche de soi

Avec, alors qu’une seule goutte d’eau limpide et présente, glissante, puis

Plus loin qui rêve là-bas, là-haut, circulant

Gros, gras,...

Mais même ces murs que l'on croyait debout

(J'ai réduit le silence à ma parole)

à gravir du haut vers le bas

dans le jardin de Félix

Félix Sainte-Rose n'a plus

qu'un bouquet d'herbes folles

qu'une terre d'horizons déverrouillés

qu'un nuage évaporer

à offrir

qui marque d'une c...

 (photo. Vincent Gayraud)

Avec mes croûtes aux genoux

avec mes ongles rongés, mes doigts dans le nez

avec ton rire déployé comme une aile, offrande à ma liberté

avec ta façon de ne rien dire du pire

avec la joie comme une flamme qui me chauffe le corps et le cœur

avec vos re...

(image. Vincent Gayraud)

Ah... Martinique. Belle créature ?                               

Après ces souffrances, tu t'envoles de...

January 28, 2018

COULEUR ZÈBRE

Et il y a le sauvage. Il y a le barbare. Et il y a des gouffres qui aspirent la lumière. Et il y a l'un et il y a l'autre. Il y a des murs épais de langues, des plantes-poison. J'ai vu aujourd'hui l'Afrique. Même pleurer ne suffit plus.

Et il y a un sauveur...

Je suis un bleu qui illumine les fonds marins              

...

Please reload

Derrière la languette

le détail des traces

Derrière chaque lieu, les textes.

Ecrivants
& Mots-clés