TEXTES éCRiTS EN iTiNÉRANCE

Textes par trace

March 26, 2017

D’envisager près de toi l’avenir dans toutes ses couleurs, ça me rend… ah !

Tes atermoiements mêmes me plaisent et me laissent bouche… bée !

Tu as rongé les chaînes qui me retenaient loin de toi prisonnier,

M’interdisant tout voyage amoureux au long cours, et j’en suis to...

March 26, 2017

Elle, la femme élue, c’est Hada Folline, belle de ses quarante-trois ans. De physique généreux, de formes plantureuses, on la sent habitée d’une céleste joie. Car Hada est venue un jour de Là-haut, pour offrir à la Terre la cascade flûtée de son rire. Mais, que faire s...

March 20, 2017

Le sable qui s’enfuit, goutte à goutte, au sablier des jours.

La terre, grise, grasse, convulsée, modulée,

La terre, de vents fous maculée, maltraitée.

Dans la glaise, l’empreinte des dieux morts

Et la genèse de l’Homme au paradis perdu

La souffrance des lieux qui se refuse...

Dans cette toile abstraite, entre les masses pleines qui stoppent au premier plan notre regard et les espaces vides de l’arrière plan qui, à contrario, le prolonge, se glissent comme oubliées les figurations des traces du large pinceau d’écriture de l’auteur.

Oui, ces f...

JAUNE

l’œuf, centre de dominance ?

Douceur d’un cercle primordial en construction.

Tok Tok ! Est-ce l’œuf qui bouge ou l’oreille qui écoute ?

Je marche au bras de mon rêve.

Je nais de mon œuf.

Je m’enferme dans mon œuf. Je ponds.

Tok Tok, est-ce mon œuf qui m’appelle ?

(Cami...

January 29, 2017

Celle qui, en longue robe noire de veuve, polit encore et encore ses joues de petites pommes rondes, de pommes du mancenillier, que l’on dit en espagnol arbol de la muerte, arbre de la mort.

Celle qui, en longue robe blanche, marcheuse aguerrie du bonheur, rêve de bient...

January 29, 2017

Tes cheveux d’algues éphémères, au hasard épandus 

Quand la mer au gros dos tout soudain s’encolère, 

Tes rides chimériques creusées à l’amer sable blond, 

Et tes yeux mercenaires au méridien du jour, 

Tes oreilles-coquillages ourlées au chant du merle gris,

Tes empreintes...

January 29, 2017

Nous sommes au joli mois de mai 1981. Tous, ce dimanche-là, nous avons bravement rempli notre devoir de bons petits soldats citoyens ! Tous, nous avons glissé, dans l’enveloppe d’abord puis dans l’urne dédiée, le petit papier blanc porteur de tant d’espoirs ! Au soir v...

January 21, 2017

Où es-tu, Ti-Émile ? 

Est-ce que tu chantes, danses, frappes encore le bèlè là-haut, au creux des nuages, entre l’avion qui sans pitié déchire le ciel et l’oiseau noir qui, sur le fil, enchante le jour ?

Dis-moi, Ti-Émile, si tu as vu, de ta céleste demeure, le meur...

January 21, 2017

Toi, Madame la Mort, 

Tu m’attendais au bout du chemin, dans la blancheur carrelée du calme cimetière qui regarde la mer.   C’est là que tu m’as dit : « Ninotte, arrête un peu ici tes pas, conte-moi ta vie, que je pèse à ma balance tout ton Bien et tout ton Mal ! »....

Please reload

Derrière la languette

le détail des traces

Derrière chaque lieu, les textes.

Ecrivants
& Mots-clés