TEXTES éCRiTS EN iTiNÉRANCE

Textes par trace

Dans les dents creuses des Anses d'Arlet, à la place des ruines,

nous avons imaginé de nouveaux lieux, de nouvelles histoires, de nouveaux liens.

Nous sommes, dans ce bourg, entrés sans frapper.

L'ORPHELINAT "du bruit de la pluie"

Fabienne C.

Je fus appelée un jour pour co...

Aux Anses d'Arlet, il y a bien sûr des puits remarquables, des statues de coquillage,

une jolie petite église, un marché couvert... mais il y a plus que ça !

Visite guidée faite par les participants de La Traaace.

Félicia présente

la Place du Sénat et une Affiche Remar...

Au lambi de la bonne nouvelle

Mort pour avoir tenu dwet

la vaillance du guerrier caraïbe

Félicia

Mur pour lui, mort pour moi

À notre ombre

qui renaitra en lumière.

À cette diagonale qui

a tant animé ce qui était carré

Au cinéma Atlas fermé

pourtant jadis si vivant

Fabienne C.

A to...

March 27, 2017

Ici, la brise légère, chaude, caresse divine du jour,

Couche l’herbe folle jaunie, blottie, enracinée

Au pied du cocoloba –rézin bodlanmè, délices sur sable,

Et tout vague à l’âme -

espwa malpapay vet -ennui

Vogue vers l’horizon et s’évanouit, disparu.

(photo manzelKa, 2016)...

March 26, 2017

Hmmm ! Matador !

Un brin canaille, un soupçon volage

Adulée, enviée

Décriée souvent imitée,

Femme miroir d’un terroir – d’une Histoire,

Mon histoire riche de mon élégance et de mon port altier.

Mon fondok en somme –Fanm Sen Pié – Fanm Préchè

Gran zanno, tétédoubout

Mes frasque...

March 26, 2017

Toute la complexité de l’être bien-pensant.

Soumis, insoumis, prince de Djenné,

La bienfaisante révolution fait que de laveur de vaisselle en guerrier du Dahomey, j’écris sur les terres de ROMAIN.

Hosanna à la Liberté !

Chicotte, coton soyeux et canne tendre…

Autant de mots...

March 26, 2017

Les persiennes de Man Nini n’ont pas résisté.

Ni hougan, ni sorcier, ni monseigneur n’a entendu mon cri 

"Pitié souplé, mondié padon".

Le temps entame la vie comme l’air salin a fouillé mon corps et mes fers.

J’ai toujours été –je le confesse– bonne fée, bonne fille, ouver...

Loin de cette saloperie de pollution, je me suis mise au vert.

Vers des horizons divers de mises en vers ;

J’ai gaspillé mes yeux à m’imprégner de ces mornes verts,

Exempts de déchets, de ces souillures sonores propres à l’industrialisation, à la consommation.

Monté, désan...

February 12, 2017

Il a le goût du refus, de l’ignorance. 

Il a le goût de l’exclusion et du mépris. 

Il a le goût, c’eut été un fruit : surette cochon. 

Il a le goût cependant essence-racine de mes zombies. 

Please reload

Derrière la languette

le détail des traces

Derrière chaque lieu, les textes.

Ecrivants
& Mots-clés