TEXTES éCRiTS EN iTiNÉRANCE

Textes par trace

Je pense que les grands carreaux sont faits pour écrire des petits maux.
Je pense que le sentier des Trois Ilets cache plein de mystères.
Je pense qu’on peut se perdre partout même quand le chemin semble toujours tout droit.
Je pense que le petit Poucet se serait perdu...

May 27, 2018

Le chemin est sinueux. Il avait plu la veille et l'eau l'avait creusé à l'os, rejetant sa chair sur les côtés en tas jaunes et mous. Nous marchons sur les os pointus du chemin. Des cris étouffés s'entendent quand le pied trébuche.

Et le vent se lève, bouscule nos corps,...

May 27, 2018

Après une errance, c'est par ici, maintenant que je vais marcher au parcours de santé de l'Espérance des Trois Ilets. Une forêt vitale, une forêt ressource, forêt des cousins verts ou marrons, qui se collent pas à pas, sur le chemin, à mes tennis. 

Yo mawon, ek lespri m...

May 27, 2018

Il fait frais ce soir, les étoiles scintillent dans le ciel. Les planètes me lancent un appel : viens nous admirer, sors d’entre quatre feuilles de taules. Ce soir tu n’as plus de bougies mais nous brillons de mille feux, ne crains rien. Je suis rassurée, toute peur s’...

Pourquoi les nuages pleurent ?

Les nuages courent, filent à grands galops. Ils s'amusent, font la course entre eux comme des petits cabris, se mélangent et changent de forme continuellement ; comme des jumeaux ils mystifient leurs amis.

Et puis, ils deviennent plus grand...

Pourquoi on dit pipirit chantant et pas cacarit chantant ?
Pourquoi le rouge s’arrête-t-il aux oreilles quand on a honte ?
Pourquoi le mot inutile est-il utile ?
Pourquoi tu dis toujours non ?
Pourquoi il faut dire merci même quand on n’a rien demandé ?
Pourquoi la mai...

May 27, 2018

Je suis dans un cirque. Tout est lumineux, la fanfare explose mes tympans.

Magie de l'ombre puis de la lumière.

Parade de Winnie l'ourson, le clown de service qui a un côté triste, un côté joyeux, qui fait rire entre les numéros.

Numéro de ouistitis gesticulant et sautan...

Le chien aboie au maître.
Écoute le passé.
L'espoir hante le silence.

VINCENT

Beauté divine

Nos espèces,

nos races

Nos terres, nous,

Glorions-nous

MARIE-FRANCE

AIE COUP !

Folle sa liberté

Girant en dérive parfaite

Débout à la barre

PHILIPPE

Une mer à traverser

Pour les miens retro...

May 26, 2018

Mes poings au fond des poches, mes pognes serrées sur du sable coulant, inutile signe du temps qui avance et crépite sous les fruits à pain, les manguiers «de toutes leurs lunules» croulant d’or jaune et vert. Peu à peu, sous les mots, je desserre les poings, ils parle...

May 26, 2018

Sargasse tu m'agaces ! Sargasse ! Sargasse !
Tu m'agaces, me glaces, mélasse ! Sargasse, tu me lasses, me lasses, m'enlaces.
Sargasse jaunâtre, jaunâtre désastre, désastre attaque. Sargasse ! Sargasse ! Sargasse, tu t'entasses ! Tu t'amasses ! Tu m'agaces ! S...

Please reload

Derrière la languette

le détail des traces

Derrière chaque lieu, les textes.

Ecrivants
& Mots-clés